Édito 2023 - Julie Berthon

Édito 2023 - Julie Berthon

Édito 2023 - Julie Berthon

Barjac M’en Chante 2023 sera !

Au fil des années, ce lien n’a cessé de se consolider, animé par l’infatigable envie de faire se rencontrer un public passionné et des artistes passionnants. Alors que la folie des grandeurs sévit dans bon nombre de manifestations culturelles, le festival gardois lui, n’a jamais quitté sa ligne, préférant défendre un événement à taille humaine. Et on ne saurait que trop lui donner raison aujourd’hui car – les crises successives que nous traversons nous le prouvent bien – il est désormais vital d’inverser la courbe de croissance et de mettre fin à cette course effrénée vers la démesure.
Le festival a également su garder son identité, restant attaché à un certain « caractère » de la chanson, exigeante et engagée, tout en s’ouvrant petit à petit à de nouvelles esthétiques. Il s’est obstiné à défendre les singularités artistiques faisant face aux aboiements toujours plus bruyants des majors qui tentent de lisser et de standardiser la scène chanson.

Barjac M’en Chante est ainsi devenu un lieu incontournable de la chanson, une référence bien au-delà de ses frontières cévenoles, et rayonne aujourd’hui à l’échelle nationale mais aussi sur une large partie des territoires francophones.

Mais ne nous y trompons pas, l’équilibre reste fragile.
À l’heure où l’ensemble du monde culturel doute et se questionne, la chanson n’est pas épargnée : le développement des artistes qui tentent d’inscrire leur travail dans la durée se durcit, les espaces de diffusion qui leur sont réservés se réduisent, les conditions d’accueil s’amenuisent. Dans le même temps les dotations diminuent, plongeant certaines manifestations frangines dans de grandes difficultés quand elles ont encore la chance d’exister.

Dans ce contexte difficile, je mesure ma chance de pouvoir continuer à tenir une ligne artistique hors des sentiers battus sans jamais céder à la logique marchande. Aussi longtemps que possible, il faut poursuivre avec ardeur et conviction ce chemin de crête.
C’est en m’appuyant sur ces fondations solides, sans en changer ni le format ni l’esprit, que j’ai bâti cette nouvelle édition. J’y ai simplement apporté ma sensibilité, la parsemant par petites touches de nouvelles couleurs, mêlant les générations et les styles.En invitant des artistes éclectiques, en s’ouvrant à toute la créativité qu’ils nous offrent, en restant curieux, nous continuerons à faire de Barjac un haut lieu d’expression, de liberté et de partage.

2023 sera résolument une édition « qui garde l’esprit»
2023 sera assurément une édition « de la curiosité»
2023 sera indéniablement une édition « passerelle ».

Je remercie celles et ceux qui m’ont donné leur confiance pour continuer à écrire l’histoire de ce beau festival ; sans oublier celles et ceux m’ayant permis, il y a plus de 20 ans, de poser pour la première fois les pieds sur ces magnifiques terres gardoises.

Je remercie la mairie de Barjac pour son soutien sans faille, les collectivités territoriales, l’ensemble de nos partenaires et mécènes.

Enfin, je salue chaleureusement l’engagement de la formidable équipe de Chant Libre, qui a su rassembler ses forces et ses compétences pour organiser nos retrouvailles et nous permettre une nouvelle fois de fêter la chanson sous la voûte étoilée du ciel Barjacois ! 

Nous espérons que vous trouverez dans cette édition 2023 de quoi satisfaire votre gourmandise ! 

Bon festival à toutes et à tous !   

Julie Berthon
Directrice artistique

(Crédit photo Chantal Bou-Hanna)