Philippe Guillard concert

Philippe Guillard

Dimanche 31 Juillet 18h30 Lieu du concert : Le Chapiteau

« Contre le regret et le remord / Je reviens… » D’évidence Guillard nous revient. La précédente fois, c’était déjà en cette salle du Blanc-Mesnil : il y éructait Léo, nous laissant comme deux ronds de flan. Déférence. A présent déferré, comme un cheval plus fou encore, c’est son répertoire en propre qu’il vient nous présenter.
« Il y a des gardiens de phare / Qui volerait la mer / De la Chine à Quimper ? / Il y a des gardiens de cimetière / Qui donc pourrait voler ça ? / Y’a des gardiens de nuit / Qui va dépendre la lune ? C’est n’importe quoi. »
D’emblée, des noms nous viennent à l’esprit, non nous encombrent mais sont là et ne nous quittent plus : Arno, Philippe Léotard… Il faut au moins convoquer ceux-là pour évoquer Guillard, vous dire avec précision le bonhomme. La tronche, la dégaine, la voix, les déchirures, les brisures, les cicatrices. Et l’éclatante, l’incroyable poésie qui est comme impétueux geysers, et parfois lorgne aussi sur l’art de Brel ou de Renaud. Et de Ferré, dont on ne se débarrasse pas comme ça…
nosenchanteurs.eu

Acheter mon
Billet

En savoir plus :

On savait l’interprète, on sait à présent l’auteur qui nous arrive.
Voilà Philippe Guillard dans Philippe Guillard.
Ce sont ses textes qu’il vient nous présenter dans ce nouveau spectacle.
Son verbe est éloquent, complexe et simple, populaire et raffiné, éprouvé par le rugueux de sa voix.
Guillard est un volcan qui possède une structure interne complexe induite par ses différentes phases de formation,
Guillard est magma en fusion, il pleure des pierres, crache sa mémoire.